Espace PRO aéroport Ouagadougou
Aéroport de Ouagadougou

Air Burkina réalise le rêve de quatre élèves

Publié le 03/08/2012
Pour eux, un mythe vient d’être levé: voyager en avion. Issus de SOS village d’enfants de Ouagadougou, quatre élèves, au regard de leurs bons résultats scolaires, ont été choisis pour bénéficier de l’opportunité de baptême de l’air, deuxième du genre, offerte par Air Burkina. Ce jeudi 2 août 2012, ils ont ainsi effectué un aller-retour Ouaga-Bobo -Ouaga, par les airs, avec à la clé une visite guidée de la ville de Sya.

«Chers passagers, nous avons parmi nous, dans ce vol, des élèves de SOS village d’enfants de Ouagadougou à qui Air Burkina offre un baptême de l’air. Dans quelques instants, ils seront invités à visiter le cockpit…» L’annonce faite par l’hôtesse soulève une question dans l’esprit du jeune Arthur Lio Kambiré (12ans). «Le cockpit, c’est quoi?» Sa question adressée a son camarade Pierre Tao (15 ans), restera sans réponse. En effet, en plus des deux, Bibata Bamogo (13 ans), Rapaog-wendé Ouédraogo (10 ans) ainsi que leur accompagnatrice officielle Fatimata Kaboré (18 ans) prennent l’avion pour la première fois. Les uns viennent d’obtenir avec brio leur certificat d’études primaires élémentaires, l’autre- Rapaog-wendé Ouédraogo-est, quant à elle, la meilleure fille du CMI, le cours moyen niveau 1.

Après quarante minutes de vol, l’aéronef MD 87 piloté par le Commandant de bord Blaise Sanou se pose sur le tarmac de l’aéroport de Bobo Dioulasso aux environs de 11h30. Les quatre élèves et leur accompagnatrice sont accueillis par la représentante de Air Burkina à Bobo, Bintou Sanoh. Une course contre la montre s’engage pour visiter la ville de Sya. L’équipe se rend d’abord, à la mairie de Bobo. Ils y sont reçus par le maire de la commune, Salia Sanou qui salue l’initiative de la compagnie aérienne. Pour lui, l’action entreprise par Air Burkina contribue de l’éveil des enfants mais leur permet également de découvrir la ville de Sya. Après la mairie, les enfants se rendent à la mosquée de Dioulassoba. Là, ils reçoivent, attentifs, un petit cours d’histoire du mythique lieu de prière. «La mosquée a été construite par Almamy Sanou Sakêdi Gaoussou qui a fréquenté chez le même marabout que Almamy Samory Touré», explique le guide… «Selon les colons, continue-t-il, elle date de vers 1880…» Une visite qui sera couronnée par des bénédictions de l’Imam de la mosquée, Siaka Sanou.

Puis cap est mis sur la zone industrielle, à la périphérie de la ville, où les enfants visiteront les installations de la société Anatrans qui transforme les noix de cajou en amandes blanches destinées à l’exportation vers des pays d’Europe. Tout le processus de transformation, du décorticage à la mise en carton sera expliqué aux enfants par le chef d’usine, Abdoulaye Déné et ses collaborateurs.
La dernière étape de la visite marathon de ces passagers particuliers de Air Burkina, est le village d’enfants SOS Dafra de Bobo Dioulasso, où leurs «frères, sœurs, mères et pères» les accueillent dans une ambiance empreinte de chaleur. Au nom de Anna Maria Carbini, présidente du Groupe Vincenziane nostra signora della salette, une association italienne, Air Burkina remettra, à titre humanitaire, des dons composés de vêtements, de chaussures et autres fournitures au Village. Un geste salué à sa juste valeur par les témoins dont la première adjointe au maire de Bobo, Sita Ouattara. Le directeur du Village, lui, témoignera sa gratitude à la compagnie de transport aérien. «Vous avez choisi de faire un commerce équitable en alliant à l’économique, l’humanitaire et nous vous en remercions grandement», dira-t-il. Dans la foule, une mère SOS regrette à voix basse: «Paul n’a pas dû bien travailler. C’est pour cela qu’il n’est pas là avec son frère jumeau, Pierre (Tao, ndlr).»

A leur retour à Ouagadougou, les enfants ont reçu des attestations de baptême de l’air ainsi que de nombreux gadgets Air Burkina. Ils ont tous dit merci à la compagnie sans qui, reconnaissent-ils, ils n’auraient pas pu réaliser leur rêve. Pour le directeur général de Air Burkina, Sergio Rosa, «l’opération Baptême de l’air répond à un double objectif. D’abord permettre à des enfants qui n’ont pas l’opportunité de voyager en avion de réaliser leur rêve, mais également encourager l’excellence à l’école.» La première édition de «l’opération baptême de l’air en milieu scolaire» a été effectuée le 17 avril dernier en faveur d’élèves du lycée professionnel Sainte Anne de Nanoro, a rappelé Sergio Rosa. Celui-ci a, par ailleurs, promis que l’initiative sera répétée, à intervalles réguliers, à l’endroit les élèves studieux et méritants des établissements d’enseignement du Burkina. Une opération qui a un prix, admet le directeur général, «mais qui mérite, somme toute, l’investissement qu'il engendre».

Source : Fasozine.com
MÉTÉO À OUAGADOUGOU
Température : 25°C
Ensoleill?
Humidité : 79%
Vent : SSE à 0km/h
Détail et prévisions
IL EST 11:47:54 AU BURKINA
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Ouaga hier :




Aéroport de Ouagadougou Burkina Faso vers Aéroport de Nairobi
Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES
Login Log in
Contact Aéroport Ouagadougou Contactez-nous
A propos A propos
copyright 2013-2019 Aeroport-Ouagadougou.com.